KIOMI à Escarpins KIOMI talons KIOMI à talons hauts hauts Escarpins 656KwBqdrx

Dans une conférence de presse organisée le mercredi 12 septembre au collège Maryse Bastié de Vélizy-Villacoublay, le président des Yvelines Pierre Bédier a révélé les cinq points forts de sa politique territoriale pour les établissements du département.

“Depuis 1982, date à laquelle il a été chargé de la construction des collèges, le Conseil départemental travaille aux côtés de la Direction Académique des Services départementaux de l’Éducation Nationale (DASEN) pour améliorer les conditions d’accueil et d’apprentissage des collégiens et des équipes pédagogiques” explique le département des Yvelines. Ainsi, alors que ses représentants étaient en visite au collège Maryse Bastié de Vélizy-Villacoublay le mercredi 12 septembre, et à l’occasion de cette nouvelle rentrée 2018-2019, le président du Conseil départemental Pierre Bédier en a profité pour dérouler ses priorités pour les établissements yvelinois, centrées autour de 5 thématiques : harmoniser l’organisation de la restauration ; poursuivre les investissements pour construire, restructurer et offrir des conditions d’enseignements en conformité avec les évolutions pédagogiques ; continuer le déploiement du plan numérique ; renforcer l’employabilité des personnes en insertion ; et accompagner les élèves en situation de handicap. « Malgré un budget contraint et la baisse des dotations de l’État, l’Assemblée départementale a fait le choix de maintenir un haut niveau d’investissement. Pour accompagner les 116 collèges publics, les 23 collèges privés qu’il subventionne, ainsi que la construction de nouveaux établissements, le Département a ainsi décidé de consacrer plus de 430M€ d’ici à 2020 (dont 100M€ en milieu rural). Notre volonté est claire : garantir les meilleures conditions d’apprentissage à tous les Yvelinois. Investir aujourd’hui, c’est préparer leur réussite de demain » déclare-t-il.

Restauration scolaire : naissance d’une charte de qualité et de la tarification unique

Le 22 décembre 2017, les Yvelines ont fait le choix de s’unir à un opérateur privé pour la restauration et le nettoyage des collèges, fondant ainsi une SEMOP (société d’économie mixte à opération unique), avec pour objectif de “délivrer un service de qualité identique, accessible à tous les élèves quelque soit leur situation familiale” décrit le Conseil départemental. Les garanties de la SEMOP sont d’ores et déjà exposées au sein de sa charte de qualité : utilisation de 20 % de produits bio en 2019, portés à 50 % en 2020 ; 20 % de produits locaux issus d’exploitations de proximité (Yvelines ou Ile-de-France) dès 2019 ; labels rouges pour les viandes et volailles, viande d’origine française, pêche durable MSC, fromages AOP/AOC, commerce équitable ; choix d’aliments sans OGM ou huile de palme dont la composition respecte des teneurs réduits en sucre, sel et graisses ; respect de la saisonnalité des produits ; contrôle régulier des fournisseurs, de leur process de stockage et conservation, conditionnement; livraison des produits ; suivi de la traçabilité des produits ou denrées (origine, transformation) et mise en place d’une veille sanitaire pour agir rapidement en cas d’alerte.

Une tarification unique fera également son apparition au 1er janvier 2019, se substituant aux 74 tarifs de demi-pension actuellement en cours. Elle sera basée sur la composition des familles ainsi que sur leurs revenus, et bénéficiera d’une prise en charge du département à hauteur d’une fourchette de 50 % à 90 %, contre 54 % aujourd’hui. “En plus d’une présence au sein de l’établissement et d’une plateforme téléphonique, un nouvel outil en ligne est mis en place pour l’inscription, le suivi et le paiement de la demi-pension. Les familles seront invitées à se réinscrire sur ce nouvel outil à partir de la mi-octobre” prévient le département.

430M€ d’investissements pour réadapter les établissements d’ici à 2020

“Chaque année, des travaux de maintenance et de mise aux normes sont effectués dans une vingtaine d’établissements, pour un montant global de près de 15M€. De nature et d’importance diverses, ces travaux permettent d’assurer la remise à niveau technique et réglementaire des établissements (hygiène, sécurité ou d’accessibilité aux personnes handicapés). Ces travaux visent également à réaliser des économies d’énergie en intervenant sur les installations de chauffage et/ou le clos et le couvert, mais aussi sur l’accès au numérique (courants faibles)” précise le Conseil départemental.

Ainsi, au sein des 5 opérations de réhabilitation (50M€) déjà quasiment achevées se retrouvent les collèges Georges Pompidou (Orgerus), Colette (Sartrouville), René Descartes (Fontenay-le-Fleury), Les Nénuphars (Bréval) et Georges Sand (Magnanville) dont la livraison est prévue pour la dernière phase de 2018.

Deux établissements internationaux vont également bénéficier d’une restructuration-extension pour 120M€ : le lycée franco-allemand de Buc dont les travaux sont programmés entre l’été 2019 et début 2021, et le lycée international de Saint-Germain-en-Laye pour un chantier déjà en cours qui devrait s’achever pour septembre 2020.

Un nouveau collège sera construit à Mantes-la-Jolie entre novembre 2018 et septembre 2020, avec pour ambition de fournir davantage de latitude à l’individualisation des parcours. “L’organisation des locaux du futur collège repose sur la thématique générale du « vivre ensemble » qui s’articule autour des concepts suivants : apprendre en autonomie, en interaction, organiser en équipe et se détendre. Les locaux deviennent ainsi polyvalents, flexibles, modulaires et évolutifs pour favoriser les apprentissages” indique le Département.

Enfin, dans le cadre de son plan pluriannuel d’investissement 2019-2022, les Yvelines s’attelleront à l’amélioration ou la réédification de 10 collèges, pour un montant global estimé à 200M€. 100M€ seront investis dans la reconstruction des collèges Maryse Bastié (Vélizy-Villacoublay), Jean Zay (Verneuil-sur-Seine), et Paul Eluard (Guyancourt). Enfin, 100M€ financeront également la restructuration et la rénovation des collèges Arthur Rimbaud (Aubergenville), Albert Einstein (Magny-les-Hameaux), La Mare aux Saules (Coignières), Le Bois d’Aulne (Conflans-Sainte-Honorine), Louis Pasteur (Celle-Saint-Cloud) et la Mauldre (Maule).

Le déploiement du plan numérique se poursuit

“Tremplin d’une école réinventée, plus interactive et plus ouverte, le numérique compte parmi les priorités du Département des Yvelines. En partenariat avec le syndicat mixte ouvert Yvelines Numériques, il poursuit la mise en place du Plan numérique des collèges. Dans cette perspective, les Assises du numérique éducatif ont été organisées en 2018 et permettent d’alimenter la 2e phase du plan numérique des collèges, qui a vocation à définir les axes stratégiques à venir’ apprend le Conseil départemental.

Pour l’année 2017, le bilan est positif avec une satisfaisante avancée du dispositif : depuis septembre 2017, l’ensemble des 116 collèges yvelinois dispose d’une connexion très haut débit et d’un ENT (environnement numérique de travail).

Depuis la rentrée de septembre 2018, la nouvelle plateforme éducative oZe remplace les ENT traditionnels dans 29 collèges du territoire, 11 000 tablettes ont été déployées après avoir en 2017 doté à titre expérimental 7 500 élèves et leurs professeurs, et enfin, 60 collèges profitent désormais de la maintenance informatique départementale. A noter que les appels à projets tels que “Robotyc” ou “Handicap et Numérique” sont poursuivis.

Recrutement de 245 “parcours emplois compétences” (PEC)

“A l’initiative du Conseil départemental des Yvelines, cette démarche vise à recruter des bénéficiaires du RSA en PEC dans les collèges afin de les accompagner vers un retour à un emploi durable. L’appuide l’agence départementale d’insertion Activit’Y et des Territoires d’Action départementale pour leur formation et leur accompagnement vers des emplois durables est un élément clé du dispositif” précise le Conseil départemental. Ces agents, dont les contrats ne peuvent excéder une durée de 1 an, viennent renforcer les équipes en place ou assurer le remplacement de collaborateurs arrêtés pour maladie. Accompagnés par un tuteur, leur parcours professionnel s’associe à de la formation.

Les 245 PEC recrutés (162 ont déjà été embauchés dès mi-juillet 2018) rejoindront les rangs des équipes SEMOP dès le 1er janvier 2019.

Vers davantage de soutien et d’accompagnement pour les élèves handicapés

Désireux de rendre leur scolarité moins stigmatisante et plus confortable, le Département des Yvelines compte sur 41 référents de scolarisation intervenant dans 10 collèges (suivi du parcours de scolarisation, accueil et information de la famille, évaluation et régulation des projets individuels, …), poursuit son aide matérielle conférée aux ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) et continue d’entreprendre ses travaux de mise en accessibilité. “En septembre 2015, le Département a alloué 33M€ sur la période 2016-2024 pour la mise en accessibilité des sites départementaux, dont les collèges et cités mixtes” révèle le Conseil départemental.

Au 1er janvier 2018, 9 collèges du départements présentaient une accessibilité totale et 33 permettaient une continuité du cheminement pour les personnes à mobilité réduite.

Les collèges yvelinois en chiffres

– 80 650 collégiens (65 800 en collèges publics, 14 850 en collèges privés)
– 116 collèges publics
– 23 collèges privés
– 20 collèges en REP (Réseau d’Éducation Prioritaire) dont 9 en REP +
– 25 SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) en Hygiène alimentation service, Habitat et Espace rural et environnement
– 621 élèves en classes ULIS dont 583 en collèges publiques et 38 en collèges privés

KIOMI Escarpins Escarpins talons talons KIOMI hauts hauts à à KIOMI – 48 000 repas en moyenne servis par jour
– 800 agents exerçant des missions de restauration et d’entretien des locaux
– 75 % des élèves en demi-pension

Parmi les 116 collèges publics :
KIOMI KIOMI Escarpins hauts talons talons KIOMI à hauts Escarpins à – 65 produisent les repas sur place (42 en gestion publique, 23 en gestion privée)
– 45 se font livrer les repas (20 en gestion publique, 25 en gestion privée)
– 6 offrent une prestation spécifique (cité scolaire ou hébergement par un tiers)

Newsletter
Toute l'actualité de votre ville !

Chaque semaine, recevez les JT, reportages et infos écrites directement sur votre adresse E-mail, restez au plus proche de l'actualité de Vélizy-Villacoublay !

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription présents en bas de chaque email ou en nous contactant par mail à contact@velizytv.fr

Catégorie:

VélyNews

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*